dimanche 22 avril 2012

La Vraie perfection de cette vie, J-F de Reims

Un traité d'oraison de silence intérieur par un Capucin, Jean-François de Reims : La vraie perfection de cette vie dans l'exercice de la présence de Dieu, 1646. Notez le "dans", là pour l'on s'attendrait à un "par". Il n'y a pas ici d'exercice au sens d'un entraînement sportif, mais seulement une familiarisation avec la Présence.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Transformation invisible

Importance du long terme. Le changement, paradoxalement,  n'est pas visible tant qu'on le guette. Qui peut voir le têtard...