vendredi 2 mars 2018

S'entr'aimer


Peut-être dans le quartier du Marais, vers 1650 :

L'âme étant ainsi disposée et vide de toutes choses,
est tirée à de certains embrassements amoureux
que je ne sais comment exprimer
que par cette comparaison de deux personnes
qui s'entr'aiment ardemment,
qui se rencontrent à l'improviste et,
sans se dire une parole,
se jettent dans les bras l'un de l'autre,
et ne font rien que s’embrasser,
s'étreindre et serrer sur le coeur l'un de l'autre.
Et, après avoir été longtemps ainsi,
se regarder mutuellement
et dire quelques paroles entrecoupées et sans ordre.


Claudine Moine, couturière 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Transformation invisible

Importance du long terme. Le changement, paradoxalement,  n'est pas visible tant qu'on le guette. Qui peut voir le têtard...